Linux Mint

Linux Mint est un système d’exploitation GNU/Linux gratuit, créé en 2006 à partir d’Ubuntu, lui-même basé sur Debian. Il est conçu pour les ordinateurs individuels au même titre que Windows ou Mac OS et s’affirme comme un « système moderne, élégant et confortable, à la fois puissant et facile d’utilisation ». Selon le site Alexa, Linux Mint est la distribution Linux la plus consultée sur Internet, après Ubuntu et devant Debian.

Créé par Clément Lefèbvre, le projet est actuellement maintenu par l’équipe de Linux Mint. La devise de la distribution est « From freedom came elegance », ce qu’on peut traduire en français par : « De la liberté vint (ou: est née) l’élégance ».

Linux Mint suit les cycles de mises à niveau d’Ubuntu LTS. La dernière mise à jour en date se nomme Linux Mint 19.3 « Tricia », sortie le 18 décembre 2019.

Des débuts dans l’ombre

La première version de Linux Mint est apparue en août 2006 sous le nom de code « Ada ». Cette version était basée sur la distribution Kubuntu. En décembre 2006, soit trois mois plus tard, sort la version 2.0 nommée « Barbara », cette version sera la première basée directement sur Ubuntu, laquelle utilise l’environnement de bureau GNOME 2.

Le prochain changement majeur survient en juin 2007 lors de la sortie de la version 4 nommée « Daryna ». En effet, la distribution adopte le même cycle de sortie que celui d’Ubuntu, c’est-à-dire une nouvelle version tous les six mois. Auparavant, les sorties des versions étaient inégales et de trois mois maximum.

À partir de décembre 2008 et la sortie de la version 6 nommée « Felicia », Linux Mint est complètement basé sur la dernière version d’Ubuntu.

En 2010, Linux Mint crée une autre version de sa distribution appelée « Linux Mint Debian Edition ». Celle-ci est basée sur la distribution Debian et non plus Ubuntu (qui est elle-même basée sur Debian). C’est une version parallèle à la version classique, moins orientée grand public.

Popularisation de la distribution

En 2011, GNOME passe en version 3. Cette évolution a soulevé de nombreuses critiques au sein de la communauté du libre, notamment à cause de la nouvelle interface GNOME Shell, celle-ci étant jugée trop compliquée et peu pratique.

Afin de répondre aux nombreuses déceptions des utilisateurs de GNOME Shell et Unity, Linux Mint décide de développer sa propre interface, Cinnamon. Basée sur GNOME 3, celle-ci se veut simple d’utilisation et s’inspire des systèmes traditionnels en reprenant le concept de la barre des tâches et du menu démarrer. D’autre part, Linux Mint choisit de soutenir l’interface MATE, basée sur la dernière version de GNOME 2 : moins puissante, celle-ci permet d’être utilisée sur des ordinateurs à configuration modeste. En test depuis 2011, ces deux nouveaux environnements de bureau sont implémentés par défaut en mai 2012 lors de la sortie de la version 13 (Maya).

De même, le thème de Linux Mint a été sujet à débat et à évolution afin de coller aux nouvelles attentes esthétiques des utilisateurs. Selon Clément Lefèbvre, le fondateur de la distribution : « La mode est au brillant et aux interfaces minimalistes/chic … et dire que le Mac n’a eu aucune influence là-dedans serait ridicule. Cette mode est également suivie par Ubuntu (je pense que c’est clair pour tout le monde maintenant) et Microsoft Windows : cela reflète simplement la demande et la popularité de ce genre d’esthétique. L’ordinateur devient un équipement ménager et son esthétique doit suivre la tendance du moment. Mint a un pas d’avance dans cette direction, et, que cela soit du fait d’une influence d’Apple ou non, n’a pas vraiment d’importance. Nous pensons que c’est la chose à faire. »

En 2012, la nouvelle version de GNOME (3.6) continue de décevoir certains membres de la communauté du libre. Clément Lefebvre qualifiera cette nouvelle version de « catastrophe ». En mai 2012, la nouvelle version de Linux Mint 13 (Maya) supprime donc certaines fonctionnalités jugées superflues sur le gestionnaire de fichiers Nautilus. Dès la version suivante (Linux Mint 14), ce dernier sera remplacé par un nouveau gestionnaire de fichiers nommé Nemo, basé sur Nautilus 3.4.

La version CD de Linux Mint est stoppé. Clément Lefebvre : « Si vous voulez utiliser Linux Mint comme il a été prévu et destiné à l’être, vous devez vous procurer l’édition DVD. L’édition DVD n’est pas Linux Mint + suppléments, c’est simplement Linux Mint ».

Présentation de Linux Mint

Linux Mint est une distribution Linux gratuite et open-source, elle présente la particularité d’avoir une installation simple et rapide du système d’exploitation ainsi qu’un support multimédia complet incluant des codecs propriétaires (MP3, DivX, win32), plugins (flash et Realplayer), et pilotes (drivers) propriétaires tels que ceux des cartes graphiques Nvidia ou ATI (ces pilotes, du moins pour cartes Nvidia, sont non recommandés par la Free Software Foundation). La communauté a une grande place dans l’évolution de la distribution, les utilisateurs sont encouragés à envoyer des commentaires afin que leurs idées puissent être utilisées pour améliorer Linux Mint. Etant basé sur Debian, elle inclut la logithèque de cette dernière comprenant plus de 30 000 paquets différents, incluant ceux d’Ubuntu. Linux Mint qualifie sa distribution de « simple, moderne et innovante, et de par son statut de LTS sa communauté la considère comme « fiable et sûre ».

L’édition par défaut Cinnamon (fork de Gnome Shell) développée par l’équipe de Linux Mint est un environnement de bureau considéré comme graphiquement et esthétiquement moderne, cependant, à la différence de Ubuntu, cette édition conserve un mode d’interface dit « traditionnel », avec une barre des tâches unique. C’est le bureau par défaut depuis Linux Mint 13.

Linux Mint est aussi disponible avec deux autres environnements de bureau :

  • MATE : Version plus sobre et légère. Cela lui permet d’être utilisée par des ordinateurs dotés d’une configuration faible. C’est un fork de GNOME 2. Linux Mint qualifie cette édition de « stable, robuste et traditionnelle ».
  • Xfce : Interface encore plus sobre et légère que MATE. Elle mise sur une légèreté maximum et est donc recommandée pour les ordinateurs très anciens. Linux Mint qualifie cette édition de « légère, simple et efficace.

Site officiel: https://linuxmint.com/

Auteur: Wikipedia
URL: https://fr.wikipedia.org/wiki/Linux_Mint
Licence: CC BY-SA 3.0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *