OpenDocument

OpenDocument est un format ouvert de données pour les applications bureautiques : traitements de texte, tableurs, présentations, diagrammes, dessins et base de données bureautique. OpenDocument est la désignation d’usage d’une norme publiée par OASIS et dont l’appellation officielle est Open Document Format for Office Applications, également abrégée par le sigle ODF.

En France, le format OpenDocument est le seul format recommandé comme format bureautique par le référentiel général d’interopérabilité depuis sa version 2.0 validé le 20 avril 2016.

Historique

La spécification OpenDocument s’est très largement inspirée du format créé pour les premières versions de la suite bureautique libre OpenOffice.org. Les deux formats sont en effet fondamentalement similaires, tant par leur structure générale que par la liste des objets documentaires qu’ils permettent de représenter.

Successeur du format initial d’OpenOffice.org, OpenDocument est avant tout proposé comme un format de convergence et d’interopérabilité entre logiciels bureautiques et, plus généralement, entre applications de traitement de documents. Il est compatible avec les normes de métadonnées du Dublin Core.

La mise en œuvre du format OpenOffice.org avait déjà été, en son temps, une innovation fondamentale, en ce sens qu’elle consacrait le principe d’un format bureautique formellement documenté et librement exploitable par des tiers. OpenDocument représente une extension de ce principe. En effet, non seulement il s’agit d’un format documenté, publié, librement exploitable, mais encore la spécification elle-même est sous le contrôle d’un organisme indépendant de tout éditeur de logiciel bureautique.

Un format ouvert et normalisé pour la bureautique

OpenDocument représente le premier effort de normalisation des formats de fichier de la bureautique, si l’on met de côté la spécification Open Document Architecture (élaborée à partir de 1985 mais jamais réellement mise en œuvre sur le marché), chaque application bureautique ayant auparavant son format propre non interopérable. Un format ouvert pour la bureautique fait partie intégrante d’une stratégie de fourniture logicielle. Tim Bray utilise toujours la même image dans ses présentations : il pose la question « Qui d’entre vous est sûr de posséder des documents auxquels il pourra accéder dans dix ans ? », puis « Qui d’entre vous est sûr d’utiliser la même application bureautique dans dix ans ? ». Comme il reçoit beaucoup de réponses affirmatives à la première question, et peu à la seconde, il continue en disant « Bien, donc je vais vous parler d’OpenDocument… »

OpenDocument trouve son origine dans le format XML utilisé pendant plusieurs années par Sun Microsystems pour les versions 1.x.x d’OpenOffice. À ce stade, ce format n’est pas plus ouvert qu’un autre. Lorsque David Faure, pour l’avancement du projet KOffice, annonce sa volonté de coopérer au sein de l’Organization for the Advancement of Structured Information Standards (OASIS), en vue d’en faire un format ouvert apte à être utilisé par toute application bureautique, il est rejoint par des « poids lourds » de l’édition de logiciels informatiques comme Adobe Systems, Corel, IBM et Google. Le comité ainsi constitué est renseigné sur les besoins des utilisateurs par de grands clients tels que Boeing, Intel, la National Archive of Australia, le New York State Office of the Attorney General ou la Society of Biblical Literature. Cet accord démontre une certaine lassitude, tant de la part des clients que des informaticiens, face aux formats fermés.

En mai 2005, la version 1.0 de la spécification d’OpenDocument est approuvée par le comité de normalisation de l’OASIS et est implémentable gratuitement par tous, comme le précisent les termes de la licence.

Bien qu’OASIS ait changé sa politique pour autoriser les techniques sous brevets RAND dans ses normes, le groupe de travail OASIS OpenDocument, pour sa part, est resté à l’ancienne politique de licence, libre.

En septembre 2005, est déposée une demande en certification auprès de l’ISO (Organisation internationale de normalisation). Celle-ci a été attribuée le 1er mai 2006. Le format OpenDocument est dorénavant une norme ISO.
Article connexe : ISO 26300.

De nombreux logiciels utilisent la norme, principalement OpenOffice.org, LibreOffice (qui dérive d’OpenOffice.org), NeoOffice, StarOffice, KOffice. De nombreux éditeurs la soutiennent en l’utilisant (IBM, Novell et Sun). La demande grandissante d’interopérabilité dans les environnements bureautiques a conduit Microsoft à accepter, dans une certaine mesure, via un logiciel complémentaire de lire et d’enregistrer des fichiers au format OpenDocument dans certains composants de Microsoft Office (Word et Excel), la qualité n’est cependant pas forcément au rendez-vous.

En février 2007, OpenDocument 1.1, une nouvelle version de la norme, devient un standard Oasis. Elle devient un standard ISO en janvier 2012.

Le 17 mars 2011, l’OASIS Open Document Format for Office Applications a accepté la norme 1.2 du format ODF. Et c’est le 16 juin 2015 que l’organisme ISO fait de l’ODF 1.2. une de ses normes.

Outils de développement

OpenDocument est conçu non seulement pour devenir un format commun pour les applications bureautiques du marché, mais aussi pour permettre la production ou l’exploitation automatique de documents dans le cadre de toutes sortes d’applications. L’objectif est de réaliser ces traitements en accédant directement aux fichiers, sans dépendre d’un logiciel bureautique quelconque, de manière à pouvoir développer des applications plus robustes, plus performantes et capables de s’exécuter dans d’autres environnements que les postes de travail des utilisateurs. Cet objectif concerne deux sortes d’applications, à savoir d’une part celles qui exploitent les données contenues dans les documents (traitement de formulaires, gestion électronique des documents), et d’autre part celles qui produisent ou modifient des documents à partir d’informations de gestion.

L’enjeu est important dans la mesure où il est de plus en plus nécessaire d’améliorer l’interopérabilité entre bureautique et système d’information.

Auteur: Wikipedia
URL: https://fr.wikipedia.org/wiki/OpenDocument
Licence: CC BY-SA 3.0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *