Low-tech

Le low-tech ou basse technologie, qui peut sembler être un oxymore, par opposition à high-tech, est un ensemble de techniques simples, pratiques, économiques et populaires. Elles peuvent faire appel au recyclage de machines récemment tombées en désuétude.

Ce sont des solutions techniques qui cherchent à être simples, bien pensées, bien dimensionnées et réparables. Elles sont issues d’une fabrication plus locale, favorisant l’emploi, plus proche de l’artisanat que de la production industrielle, voire de la prosommation.

Les low-tech sont des techniques issues de matériaux recyclés ou directement de la nature. Elles sont souvent peu gourmandes en énergie et respectent donc l’environnement.

Ce sont des techniques visant à remettre l’homme au centre des principales préoccupations, de par son savoir-faire et son sens pratique. Il s’agit d’être ingénieux afin de fabriquer ou de réparer soi-même les objets. Le low-tech est donc un concept humaniste proche du Do It Yourself, philosophie qui incite les individus à réaliser leurs propres objets à partir de pièces détachées ou de composants simples.

Plus concrètement, les low-tech sont assez présentes dans la vie quotidienne. Par exemple, aller au travail à vélo ou réparer soi-même ses appareils au lieu de les jeter correspondent à la philosophie low-tech.

Elles sont principalement utilisées dans les pays en développement, où les hautes technologies sont parfois difficiles à mettre en place et extrêmement coûteuses. Les low-tech constituent alors une solution pour le développement de ces pays où les populations locales ne sont pas toujours en mesure de réparer les systèmes sophistiqués.

Auteur: Wikipedia
Source: https://fr.wikipedia.org/wiki/Low-tech
Licence: Creative common BY-SA