Arch Linux

Arch Linux est une distribution Linux créée par Judd Vinet qui met l’accent sur la simplicité (selon le principe KISS). Judd a été inspiré par une autre distribution Linux appelée Crux Linux.

Philosophie

Arch Linux a été conçue pour être le système d’exploitation parfait pour les utilisateurs avancés. Sa philosophie simple et sans outils de configuration demande, comme Slackware, quelques habitudes de Linux pour être installée, mais reste toutefois simple à maintenir. La philosophie d’Arch consiste en trois points:

  • Rester simple et légère selon le principe KISS ;
  • Demeurer centré sur l’utilisateur ou l’utilisatrice. Les personnes utilisant le système doivent connaître son fonctionnement. En conséquence, l’utilisation d’un environnement graphique est réduit puisqu’il masque généralement ce fonctionnement et qu’il rend l’utilisateur incapable de résoudre des problèmes qui y sont liés ;
  • Respecter la philosophie libre et communautaire. En conséquence, cette distribution autorise les personnes qui l’utilisent à contribuer de la manière qu’ils le souhaitent tant que ces contributions ne vont pas à l’encontre des idéaux de conception ou de philosophie.

Arch Linux est une distribution en constante évolution et de nouveaux paquets apparaissent chaque jour (on parle de rolling release). En utilisant le gestionnaire de paquets, les utilisateurs peuvent garder leur système à jour très facilement. Contrairement à certaines distributions qui encouragent leurs utilisateurs à installer les nouvelles versions dès qu’elles paraissent, les versions d’Arch Linux sont simplement des clichés pris à un instant T qui incluent, parfois, un utilitaire d’installation révisé.

Gestionnaire de paquets

L’installation des paquets passe par ABS : Arch Linux Build System, un système ressemblant aux « ports » des BSD. ABS permet d’installer des paquets binaires précompilés, ou de compiler un paquet depuis ses sources. Les paquets binaires, les plus courants, sont gérés par le gestionnaire de paquets pacman. Les paquets sont optimisés pour les architectures i686 et x86 64, et les paquets des dépôts officiels sont maintenus par des Trusted Users, des utilisateurs de confiance.

Les paquets construits à partir des sources utilisent le dépôt spécial AUR : Arch User Repository. Les paquets sur l’AUR sont en fait des scripts qui téléchargent, compilent et configurent automatiquement chaque logiciel. Ces scripts sont développés et maintenus par la communauté.

En complément de ces dépôts officiels, il existe de nombreux dépôts maintenus par les utilisateurs de Arch Linux. Certains de ces dépôts ont un thème précis comme le support d’un noyau temps réel ou bien ont des vocations plus généralistes comme le dépôt des utilisateurs de archlinux.fr

Historique

Le 1er octobre 2007, Judd Vinet abandonne la tête de Arch Linux au profit de Aaron Griffin.

Le projet change de logo en décembre 2007.

Jusqu’à la version 0.8 (Voodoo), Arch utilisait un schéma de parution particulier, les numéros de version indiquant des changements dans l’installateur et les paquets inclus sur le CD d’installation, et n’ayant aucun rapport avec une quelconque indication de la maturité de la distribution. Depuis le mois d’avril 2007, les développeurs ont abandonné ce schéma de numérotation au profit d’une numérotation basée sur la date de publication (à l’instar d’autres distributions comme Ubuntu ou Mandriva), toujours associée à un nom de code. La version 2007.05 est la première à suivre cette nouvelle règle. Les nouvelles publications se feront simultanément avec la parution de nouvelles versions du noyau Linux.

Depuis juillet 2012 une image d’installation est fournie chaque mois par les développeurs d’Arch.

Auteur: Wikipedia
Source: https://fr.wikipedia.org/wiki/Arch_Linux
Licence: Creative common BY-SA